Le carrelage est un revêtement de sol qui peut être utilisé un peu partout dans la maison. Toutefois, si vous envisagez de faire poser du carrelage dans votre salle de bain, il est important de prendre certaines précautions. En effet, carreler un sol de salle de bain est différent. En poursuivant votre lecture, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer.

Comment poser du carrelage dans une salle de bain ?

Lorsque vous envisagez de faire poser du carrelage dans votre salle de bain, vous avez le choix entre réaliser les travaux vous-même ou les confier à un professionnel. Toutefois, vu la délicatesse de la tâche, il est préférable de contacter une entreprise de pose de carrelage située à Charleroi afin de jouir d’une prestation de qualité. En effet, carreler une salle de bain est un travail très technique.

Si toutefois vous envisagez de le faire vous-même, le mieux est de suivre les consignes suivantes.

Choisir un carrelage de bonne qualité

Le choix des matériaux aura une incidence sur la qualité de la prestation. De ce fait, lorsque vous souhaitez choisir des carreaux, il est recommandé de sélectionner un revêtement de qualité que vous pourrez utiliser pendant longtemps. Vous l’ignorez sans doute, mais la grande majorité des carreaux low-cost ont une durée de vie limitée.

Notez qu’au moment de choisir votre carrelage, il est conseillé de le faire en fonction de la norme UPEC.

Opter pour des carreaux qui ne sont pas glissants

Il est important de prendre en compte le risque que peuvent représenter des carreaux glissants. En effet, avec ce type de carreaux, une chute est très vite arrivée. En choisissant votre modèle de carreaux, assurez-vous donc que celui-ci vous offrira la meilleure adhérence possible.

Si vous n’êtes pas du domaine, servez-vous du classement par adhérence ABC afin de réaliser cette opération. La lettre A représente une adhérence moyenne, la lettre B une adhérence élevée et la lettre C une adhérence à toute épreuve.

Utiliser de la colle de bonne qualité

Tout comme le choix de votre carrelage, le choix de votre colle doit être fait avec beaucoup de précautions. Si vous souhaitez que vos carreaux soient solidement maintenus, il est préférable d’opter pour une colle de qualité.

En effet, une colle low-cost occasionnera la prolifération des moisissures. Elle sera également à l’origine du décollement prématuré de vos carreaux.

S’attaquer aux joints après avoir posé le carrelage

Après la pose du carrelage, il est important de le laisser sécher pendant environ 48 heures. Ce n’est qu’après ce délai que vous pourrez appliquer les joints.

Ce laps de temps permettra à la colle de durcir et à l’humidité de disparaître.

Utiliser de la faïence sur le sol

Cette erreur est souvent commise par les novices. En effet, malgré le fait que le rendu de la faïence soit très beau, elle n’est pas adaptée pour le sol et encore moins pour une salle de bain. Généralement, la faïence n’est protégée qu’en surface. De ce fait, des marques d’usures apparaîtront très vite.

Pour un sol de douche, il est préférable de vous servir d’un revêtement en grès cérame.

Catégories : Guide Travaux

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *